Le stress au volant vous paralyse? L’autoroute vous donne des sueurs froides? Vous n’êtes pas seul! La peur de conduire est un frein à main émotionnel qui peut impacter votre vie quotidienne. Mais rassurez-vous, elle se surmonte!

Dans cet article, nous allons explorer trois étapes pratiques pour vous aider à vaincre votre peur de conduire et retrouver votre confiance au volant. 

Que vous soyez un conducteur débutant ou expérimenté, ces conseils sont là pour vous guider sur le chemin de la sérénité au volant.

La peur de conduire, qu’est-ce que cela implique?

La peur de conduire, également connue sous le nom d’amaxophobie, de phobie de conduite ou d’anxiété au volant, se caractérise par une peur intense et irrationnelle de conduire ou d’être au volant d’un véhicule. 

Si vous en souffrez, rien que l’idée de prendre le volant peut déclencher une anxiété intense, de la panique et/ou de la nervosité.

Les conséquences de cette peur peuvent avoir des effets très perturbateurs pour ceux qui en souffrent. 

Vous pouvez ressentir un sentiment d’impuissance et d’isolement social découlant de votre tendance à éviter fréquemment les situations où vous devez conduire. 

C’est un combat constant entre le désir d’être autonome et indépendant et la peur paralysante qui surgit dès que vous mettez la clé dans le contact.

J’ai le permis mais j’ai peur de conduire 

Avez-vous peur de conduire seule ou avez-vous peur de conduire sur une autoroute malgré avoir obtenu votre permis? Qu’est-ce qui pourrait bien être à l’origine de cette peur paralysante?

Bien que cette liste ne soit pas exhaustive, voici les principaux facteurs qui pourraient être à l’origine de cette phobie:

  • Un traumatisme passé: Des expériences traumatisantes liées à la conduite, telles qu’un accident de voiture ou un incident stressant sur la route, peuvent créer une association négative avec la conduite et provoquer une peur persistante.
  • Une anxiété généralisée: Les personnes souffrant d’anxiété généralisée sont plus susceptibles de développer une peur de conduire. L’anxiété excessive et les pensées catastrophiques peuvent rendre la conduite angoissante et déclencher des attaques de panique.
  • Des phobies spécifiques: Certaines personnes peuvent avoir des phobies spécifiques liées à la conduite, comme la peur des autoroutes, des tunnels ou du stationnement en parallèle. Ces phobies spécifiques peuvent contribuer à l’amaxophobie globale.
  • Un manque de confiance en soi: Un manque de confiance en ses propres compétences en matière de conduite peut alimenter la peur de prendre le volant. Les personnes qui se sentent peu sûres d’elles-mêmes sur la route ont tendance à éviter ou à repousser les situations de conduite.
  • Une peur du jugement social: La crainte du jugement ou des critiques des autres conducteurs peut également jouer un rôle dans la peur de conduire. La pression sociale et le sentiment d’être observé peuvent augmenter l’anxiété liée à la conduite.

Si vous vous demandez comment enlever la peur de conduire ou comment combattre sa peur de conduire, vous êtes au bon endroit! Voici 3 étapes à suivre pour vous guider dans cette démarche:

Étape 1 : Apprendre à accepter sa peur de conduire

La première étape pour surmonter sa peur de conduire est d’apprendre à l’accepter. Il est tout à fait normal de ressentir de l’appréhension face à une situation qui nous semble terrifiante. 

Mais il est également important de se rappeler que la peur ne définit pas qui nous sommes et qu’elle peut être surmontée.

Pour commencer, prenez le temps d’identifier les raisons spécifiques qui alimentent votre peur de conduire. 

Est-ce la crainte des accidents, le manque de confiance en vos compétences ou peut-être une expérience passée traumatisante ? En comprenant les origines de votre peur, vous serez mieux préparé(e) à la combattre.

Ensuite, apprenez à accepter vos émotions et ne les jugez pas. La peur est une réaction naturelle et normale face à l’inconnu. Au lieu de la repousser ou de la nier, accueillez-la avec bienveillance. Prenez le temps d’observer vos pensées et sentiments sans vous y attacher.

Enfin, entourez-vous d’un soutien positif ! N’hésitez pas à parler ouvertement de vos peurs avec des proches bienveillants qui pourront vous encourager et vous soutenir dans votre démarche.

Étape 2: Adopter des techniques pour gérer sa peur en voiture avec l’EFT

L’EFT (Emotional Freedom Technique) est une méthode puissante qui combine des tapotements doux sur certains points d’acupuncture avec la focalisation sur les émotions et les pensées négatives. 

Cette technique permet de libérer les blocages émotionnels liés à la peur de conduire et de retrouver un état d’esprit calme et confiant au volant.

En pratiquant régulièrement l’EFT, vous pouvez apprendre à gérer votre anxiété en voiture de manière efficace. 

Vous pouvez vous débarrasser des pensées négatives qui alimentent votre peur et vous concentrer sur des affirmations positives qui renforcent votre confiance en tant que conducteur.

En fonction de la raison de la peur de conduire, il est possible de travailler efficacement à travers l’EFT et de reprendre quelques leçons de conduite qui peuvent aider à surmonter ce cap parfois difficile.

Étape 3: Progresser à votre rythme et célébrer vos succès pour combattre sa peur de conduire

La peur de conduire peut sembler insurmontable, mais rappelez-vous que chaque petit pas en avant est une victoire en soi. Il est important de progresser à votre propre rythme et de célébrer chaque succès, aussi minime soit-il.

Prenez le temps d’identifier vos objectifs personnels et fixez-vous des étapes réalisables pour les atteindre. 

Que ce soit simplement sortir de chez vous et s’asseoir dans la voiture, ou conduire sur une route moins fréquentée, chaque étape compte. 

Ne vous comparez pas aux autres conducteurs ou ne vous sentez pas obligé de suivre un calendrier préétabli. L’important est d’avancer à votre rythme.

N’oubliez pas non plus de célébrer vos succès, aussi petits soient-ils. 

Récompensez-vous lorsque vous atteignez un objectif ou que vous faites face à une situation qui vous effrayait auparavant. Cela renforcera votre confiance en vous et renforcera votre détermination à surmonter cette peur.

Rappelez-vous que la progression n’est pas linéaire et qu’il y aura des hauts et des bas en cours de route. Ne laissez pas ces moments difficiles vous décourager, mais utilisez-les comme une occasion d’apprentissage et de croissance.

Vous êtes capable de surmonter votre peur de conduire. Faites preuve d’auto-compassion, soyez patient avec vous-même et continuez à avancer vers un avenir où la confiance au volant sera votre réalité.

En suivant ces 3 étapes efficaces, vous pourrez surmonter votre peur de conduire et retrouver une confiance en vous-même.

En savoir plus
sur la sophrologie 

Bilan gratuit

Ce bilan bien-être de 30 minutes par téléphone sera l'occasion de nous rencontrer, de faire le point sur vos difficultés rencontrées et les domaines que vous souhaitez améliorer. Nous établirons ensemble un axe d’actions.

- Vous ne savez pas quelle méthode choisir (Sophrologie, EFT, Coaching) ?
- Vous avez besoin de clarifier votre besoin d’aide ?
- Vous vous posez mille questions ?

Lamour Nathalie Sophrologue Cergy